Compte-rendu réunion CCI-Clients du Port de Plaisance sur la sécurité

DSC02644Comme l’ont immédiatement remarqué ceux ayant une longue expérience des relations entre plaisanciers et la Chambre de Commerce, l’utilisation du terme « clients » par Laurent Nicolle (représentant la CCI) pour s’adresser à la quarantaine d’usagers présents (et remontés!) à cette réunion marque peut être une nouvelle ère en ce domaine. Nous verrons bien, mais en tout cas Mr Nicolle a fait ce qu’il a dit en organisant cette réunion, dont voici le succinct compte-rendu.

Introduisant la réunion, Mr Nicolle établit ses deux objectifs: faire le point sur les propositions de gardiennage qu’il avait préalablement communiquées par mail, en gros des options, payantes, de surveillance soit les weekends, les soirs ou en continu. Cette proposition fut rejetée d’emblée par la salle. Ensuite, prendre en compte les revendications et propositions de l’assemblée pour la sécurisation – et notamment la mise en place d’un contrôle d’accès.

Pauj Cojez, en qualité de président d’honneur de l’AUPPB, prend alors la parole pour expliquer, autant à l’assemblée qu’à Mr Nicolle, que la discussion qui s’éternise depuis dix ans sur la question de la fermeture (clôture avec contrôle d’accès), voulue par une majorité de plaisanciers et toujours refusée par les autorités locales, n’a en fait pas lieu d’être vu que la réglementation impose la fermeture de ports. Il se réfère aux règles SOLAS et au code des ports, qui précisent l’obligation de protection physique autour des installations portuaires. Et, de ce fait, rendent les autorités portuaires entièrement responsables de la sécurisation de ces installations. Mr Nicolle objecte que ces règles ne s’appliquent pas aux ports de plaisance, ce qui est exact mais le bassin Napoléon n’est pas un port de plaisance, c’est un port mixte ou  » omnium » où se côtoient des activités de commerce, pêche et plaisance.  Et ce type de port tombe sous la réglementation SOLAS.

Selon cette lecture, les autorités portuaires boulonnaises sont dans l’infraction depuis plus de dix ans…

A ce moment s’invite une journaliste de la Semaine dans le Boulonnais, mais Mr Nicolle refuse sa présence pendant la réunion et propose de la rencontrer plus tard. Nous avons néanmoins le temps de lui communiquer nos coordonnées.

Pour terminer son exposé, Mr Cojez fait également remarquer que le risque sanitaire (lié par exemple au fait de vendre ou manger des moules issues du bassin Napoléon) est aussi sous la responsabilité des autorités vu que le « chantier » n’est pas fermé. Il faut qu’il y ait fermeture, et donc effraction par le contrevenant, pour que cette responsabilité soit levée.

DSC02646Mr Nicolle revient alors sur son option gardiennage, arguant que lors d’un épisode similaire ayant eu lieu du côté des fileyeurs (pour un coût mensuel par navire de 60 euros), la présence d’un vigile avait permis de rétablir la sécurité sur ce ponton. Pour la salle, les deux situations ne sont pas comparables car l’unique ponton des pêcheurs est facile à surveiller, alors que dans le bassin Napoléon il faudrait que le vigile fasse le tour de tous les pontons pour y débusquer d’éventuels voleurs – et que s’il en débusquaient, il ne pourrait de toute façon rien faire sauf appeler la police – dont la réactivité est hautement aléatoire. Or actuellement le personnel de sécurité qui effectue les rondes le fait en voiture, sans descendre voir sans s’arrêter, et ce faisant n’a aucune chance de détecter qui que ce soit.

La situation est donc claire pour tous: il faut une solution de clôture du bassin, donc avant tout une décision politique des autorités locales. Mr Nicolle présentera donc cette demande aux dites autorités (dont on aimerait bien voir la tête un jour) et reviendra ensuite vers nous. Il propose en outre de convenir d’un planning de réunions régulières, afin de garder le contact et discuter plus sereinement des questions diverses qui nous concernent toutes et tous.

Suite au prochain numéro…

 

=Vincent Verschoore=

Secrétaire AUPPB

 

 

 

 

Une réponse à “Compte-rendu réunion CCI-Clients du Port de Plaisance sur la sécurité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s